mardi 27 octobre 2015

CD : Séverine Ballon, le violoncelle dans toute son amplitude


Avec Séverine Ballon, le violoncelle français tient l’une de ses incarnations les plus aventureuses et les plus fécondes. Formée en Allemagne, vivant entre Paris, l’Allemagne et les Etats-Unis, ex-élève du Centre Acanthe où elle a pu se forger à sa passion pour la création au contact des compositeurs les plus féconds de notre temps, Séverine Ballon est l’une des musiciennes les plus hétéroclites et généreuses qu’il se puisse rencontrer. Toujours sur la brèche, particulièrement dynamique, elle  est ouverte à tous les époques, du baroque, qu’elle joue dans des orchestres et ensembles spécialisés dès que l’occasion se présente, à la création la plus aventureuses, dans un ensemble comme Multilatéral et en soliste. Quantité d’œuvres nouvelles lui sont dédiées, et elle se plaît à travailler avec les compositeurs du monde entier dès le stade de l’élaboration. 

Séverine Ballon. Photo : (c) Pierre Gondard

Ainsi, son premier disque monographique révèle-t-il la grande variété de styles et la riche inventivité que le violoncelle inspire aux compositeurs d’aujourd’hui, qu’ils soient Italiens (Mauro Lanza), Australiens (Liza Lim), Britanniques (James Dillon, Rebecca Saunders, la page de cette dernière, Solitude, donne le titre à l’album) ou Français (Thierry Blondeau), avec (Blackbird de Blondeau, 2013) ou sans bande, en soliste ou avec piano (la Bataille de Caresme et de Charnage de Lanza, 2012), dont l’imagination est stimulée par les prouesses de prestidigitateur de la jeune musicienne.

Bruno Serrou

« Solitude » par Séverine Ballon (violoncelle) - avec Mark Knoop (piano) pour la pièce de Blondeau. 1 CD Aeon/Outhère Music AECD 1647 (69mn 08s)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire