mercredi 16 septembre 2020

Paul Mefano, infatigable militant de la musique, est mort le 15 septembre 2020. Il avait 83 ans

Paul Méfano (1937-2020). Photo : DR

Paul Mefano est mort mardi 15 septembre 2020 des suites d’un cancer. Compositeur, chef d’orchestre, fondateur de l’ensemble 2e2m en 1972, professeur de composition et d’orchestration au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il avait été directeur du Conservatoire de Champigny-sur-Marne et du Conservatoire de Versailles. Chaque rencontre avec cet homme de grande culture, humble, profondément humain, constituait un véritable bonheur, tant son contact était confiant, amical. Il laisse une œuvre riche, exigeante, poétique et profondément humaine. Voilà huit ans, La Croix m’avait demandé de brosser de lui un portrait à l’occasion du quarantième anniversaire de l’Ensemble 2e2m qu’il a fondé en 1972, l’une des première formation entièrement vouée à la création musicale contemporaine, après Le Domaine Musical de Pierre Boulez… Son inhumation a lieu mardi 22 septembre à 14h au cimetière de Chilly-Mazarin.

Je le reprends ci-dessous mon article publié dans le quotidien La Croix daté 14 mai 2012 remis à jour

 °       °

°

 « La musique est un acte social, s’enflammait Paul Méfano. J’ai toujours cherché l’authenticité et à établir des ponts entre les professionnels de la création musicale et le public populaire. Je suis allé vers lui dans les banlieues sinistrées, les milieux défavorisés, les écoles, les hôpitaux... Si je me suis appuyé sur les municipalités communistes c’est parce qu’elles faisaient alors un travail d’ouverture considérable. » A 75 ans, Méfano était toujours aussi engagé qu’à 25 ans. Généreux, enthousiaste, rêveur, continuellement pressé, cheveu hirsute façon Géo Trouvetou, regard malicieux, timide mais spontané, il est de ces défricheurs qui savent qu’un artiste doit partager avec le plus grand nombre. Poétique et humaine, sa musique est d’un caractère qui allie une délicate sensibilité et un sens profond du son à un souffle vigoureux. Si certains de ses projets restent utopiques, il se félicite du chemin parcouru depuis sa première œuvre jouée, Paraboles d’après Yves Bonnefoy. C’était en 1965 au Domaine musical de Pierre Boulez dirigé par le brillant compositeur chef d’orchestre Italien Bruno Maderna. « Conscient du snobisme dominant dans le milieu de la création, disait Paul Mefano, j’ai adopté en fondant l’Ensemble 2e2m voilà quarante ans une voie considérée plus ingrate pour atteindre un public neuf, sans préjugés ni parti-pris. J’ai aussi tenté de valoriser le métier de compositeur en cherchant à donner à mes confrères un cachet pour les répétitions. Ce que je n’ai finalement pas fait faute de moyens. J’ai aussi bâti un pont Occident-Orient en établissant des relations avec l’URSS, l’Arménie, la Chine. J’ai ainsi vu combien ceux qui ne connaissent rien à la musique entrent d’emblée dans cet univers, comme les enfants. »

Né le 6 mars 1937 à Bassora (Irak), Paul Méfano est un compositeur inclassable à la solide formation. Elève au Conservatoire de Paris de Darius Milhaud et Olivier Messiaen, qui le qualifiait d’« impatient, intense et en perpétuelle quête de solutions radicales », de Pierre Boulez, Karlheinz Stockhausen et Henri Pousseur, il est de 1966 à 1968 artiste en résidence aux États-Unis, où il étudie les musiques javanaises et balinaises à l’université de Californie à Los Angeles, avant de séjourner à Berlin avec une bourse de la DDAD. A son retour, il prend la direction du Conservatoire de Champigny-sur-Marne jusqu’en 1988, année où il est nommé à la tête du Conservatoire de Versailles jusqu’en 2002, tout en enenseignant la composition et l’orchestration au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. En 1972, il crée l’Ensemble 2e2m (étude et expression des modes musicaux), nom qui exprime l’idée de diversité et de multiplicité à l’encontre du monolithisme prôné par Boulez en 1963 dans son ouvrage Penser la musique aujourd’hui. Initié pour l’animation culturelle d’une cité de banlieue parisienne, Champigny-sur-Marne, 2e2m joue rapidement un rôle central dans la propagation de la musique contemporaine, à Paris comme à l'étranger, révélant des compositeurs qui comptent désormais parmi les plus grands. C’est ainsi que Paul Mefano a découvert et soutenu des confrères comme Brian Ferneyhough, Giuseppe Sinopoli, Hugues Dufourt ou Philippe Manoury. Ce sont à ce jour (2012) plus de mille deux cents concerts de plus trois mille œuvres composées par plus de six cent quatre vingt compositeurs qui ont été programmés par 2e2m en quarante ans, dont deux cent quatre vingt deux créations mondiales et deux cent quarante trois premières auditions françaises.

Paul Mefano s’apprêtait à voir la publication d’un nouveau CD, Luktklang chez ACEL2 (distribution UVM), disponible à partir du 25 septembre 2020, cinq jours après son lancement dans le cadre d’un concert au Théâtre Aleph d’Ivry-sur-Seine, dimanche 20 septembre à 18h30

Bruno Serrou

1) Pour découvrir Paul Méfano, outre le nouveau CD à paraître le 25 septembre (voir ci-dessus), Micromégas (CD Maguelone) et 4 CD du label Ensemble 2e2m, www.ensemble2e2m.fr

Aucun commentaire:

Publier un commentaire