mercredi 17 juin 2020

CD : Jaan-Eik Tulve chef de chœur estonien spécialiste du chant grégorien célèbre avec ses 14 chanteurs Vox Clamantis la musique chorale de son compatriote Cyrillus Kreek



Spécialiste du chant grégorien dans un pays où les catholiques représentent moins de un pour cent de la population, l’ensemble vocal estonien Vox Clamantis publie un CD ensorcelant d’inspiration populaire d’un compositeur estonien méconnu en France formé à Saint-Pétersbourg, Cyrillus Kreek

« A l’époque soviétique, la spiritualité était interdite, se souvient Jaan-Eik Tulve, directeur fondateur de Vox Clamantis. Pourtant, peu à peu j’ai découvert la musique baroque, puis médiévale, enfin le chant grégorien. Cela représentait pour moi une possibilité de me protéger de la réalité politique. » Tulve a découvert cette musique dans les églises, au point de vouloir la chanter durant les offices, les grand-messes étant souvent dites dans son pays en latin. Catholique dans un pays de 1,4 million d’habitants à quatre vingt quinze pour cent luthériens, Tulve est devenu l’un des spécialistes les plus éminents du chant grégorien dans le monde qu’il enseigne dans de nombreux monastères et couvents. Après avoir passé sept ans en France, où il a étudié au Conservatoire de Paris avec Louis Marie Vigne et au sein du Chœur grégorien de Paris, il est retourné à Tallin en 1996 pour y fonder l’ensemble Vox Clamantis, qui réunit quatorze chanteurs, des compositeurs, dont sa femme Helena, des instrumentistes et des chefs de chœur. Car outre le grégorien, l’activité de l’association est vouée à la polyphonie non seulement ancienne mais aussi contemporaine, entretenant des relations privilégiées avec les compositeurs estoniens Arvo Pärt et Erkki-Sven Tüür, et l’Italien Marco Ambrosini.

Jaan-Eik Tulve et Vox Clamantis. Photo : DR

Comme tous les musiciens d’Europe, les estoniens ont été les premiers à subir les aléas de la covid-19. Confinés pendant trois mois, ne pouvant toujours pas se produire en public ni se réunir pour répéter jusqu’au lundi 15 juin, les chanteurs de Vox Clamantis ont travaillé seuls chez eux, tout en maintenant le lien les uns les autres, mais sans même pouvoir télé-travailler en raison des décalages suscités par une technologie allant à l’encontre de la cohésion d’ensemble, regrette Tulve. « Le 15 juin nous allons enfin pouvoir nous retrouver pour une première répétition après trois mois d’isolement, se félicite Tulve. Nous sommes restés sagement à la maison, et nous avons célébré ensemble via Internet la parution de notre nouveau CD. » La première répétition de Vox Clamantis sera consacrée au programme marial du concert de chant grégorien prévu le 15 août prochain en l’abbaye de Fontevraud.

Il faut écouter ce septième CD de Vox Clamantis qui vient de paraître chez ECM sous le titre The Suspended Harp of Babel (La harpe suspendue de Babel) consacré à des œuvres spirituelles d’inspiration populaire peu courues en dehors de l’Estonie du compositeur postromantique Cyrillus Kreek (1889-1960) qui, à l’instar de Bartók et Kodaly en Hongrie, collecta les chansons populaires de sa région natale à l’aide d’un phonographe avant de les harmoniser sa vie durant. Une musique méditative ponctuée d’intermèdes pour trio d’instruments traditionnels suédois du compositeur italien Marco Ambrosini (né en 1964) qui fait écho à l’élan spirituel du programme. « J’ai fait appel à Ambrosini pour colorer la musique de Kreek qui l’a beaucoup touché. Une musicalité qui est très proche de moi pour cette musique à 50% d’inspiration folklorique. » Il convient d’ajouter la prochaine parution d’un CD de chant grégorien enregistré en l’abbaye Sainte-Anne de Kergonan en Bretagne à la demande des moines bénédictins.

Bruno Serrou

1CD ECM NEW SERIES 2620 4819041 (distribution Universal Classics). 1h16mn01s. Enregistré en 2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire